Menu
Zéro Déchet Touraine

Valoriser chez soi les ressources du jardin : l’autre tri à la source des biodéchets

Communiqué de presse – vendredi 26 janvier 2024

Branches et broyat - Image Zéro Déchet Touraine

Il n’y a pas que le compostage in situ des déchets alimentaires dans la vie. Les jardins ont aussi de précieuses ressources à valoriser sur place.

A quoi bon gérer à la source ses déchets verts ?

« Déchets verts » ? un terme impensable pour certains. Tonte, feuilles, branches… font partie du cycle du vivant (cycle de l’azote et cycle du carbone notamment), et il est plus logique de parler de ressources végétales. Ces ressources sont précieuses lorsqu’elles retournent enrichir le sol où elles ont poussé.

Pourtant les solutions publiques actuelles vous invitent plutôt (selon votre territoire) à les déposer dans des poubelles de « déchets verts » en porte-à-porte ou dans les bennes de déchèteries. Ces services présentent des avantages. Ils permettent de diminuer l’envie de facilité (illégale) de brûler ses végétaux et offrent une solution de valorisation en compostage à grande échelle notamment. Néanmoins, ça n’est pas sans impact économique et environnemental.

A l’heure actuelle, « Les déchets verts constituent le flux majoritaire collecté en déchèterie. […] ils représentent 28 % des déchets collectés, pour un ratio de 64 kg/habitant desservi par an. » selon une étude de 2023. Rappelons ici que la déchèterie coûte au contribuable, moins que les ordures ménagères certes, mais ce service n’est pas « rentable ». Ce coût est facturé dans la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (Teom). Le porte-à-porte également coûte. Qui plus est, comme la déchèterie, cela ne va pas dans le sens de la prévention à la source. Et elle peut y nuire même en « aspirant » des déchets gérés auparavant dans le jardin. Certains se diront : à quoi bon gérer dans son jardin les végétaux si la benne passe les collecter ?

Que font les collectivités ?

Localement, plusieurs collectivités (1) viennent d’avaliser le 3 e plan local de protection de l’atmosphère pour améliorer la qualité de l’air. Les objectifs de ce plan pour limiter le brûlage sont flous. On peut lire la volonté de « sensibiliser », « favoriser le traitement à la parcelle », de « faire respecter » l’interdiction de brûlage de déchets verts mais rien qui n’affiche une solution concrète. A l’heure actuelle par exemple, la métropole de Tours ne propose aucune solution d’évitement à la source des déchets verts (par ex. : financement de kit mulching, aide à la location de broyeur, intervention à domicile d’un broyeur…). Rien de spécifique à notre territoire non plus puisqu’une étude de 2023 financée par l’Ademe indiquait « Les solutions qui visent à limiter le volume de déchets, et incitent à les valoriser in situ sont moins fréquentes, ou sont méconnues ». Pourtant le plan national de réduction des émissions de polluants atmosphériques (2) vise lui clairement à « mobiliser des financements » pour les broyeurs de branches. Peut-être que ces financements vont bientôt être mobilisés via le fonds vert par chez nous…

Capture d’écran PREPA 2022-2025

Rappelons enfin que le broyage de branches n’est pas la seule solution qui s’offre à vous pour diminuer vos « déchets verts ». Il existe aussi la pratique des prairies fleuries, la plantation de haies à croissances lentes, la fabrication de haies de Bentje, l’écopâturage… pour gérer la tonte et les branches chez soi.

En tout cas, Zéro Déchet Touraine propose désormais une solution collective, afin d’éviter que chacun n’achète son propre broyeur. On appelle cela l’économie du partage, l’économie de la fonctionnalité, où l’on privilégie l’usage partagé d’un bien plutôt que l’achat individuel pour un usage individuel.

---

1) Tours Métropole Val de Loire et les Communautés de communes Touraine-Est Vallée et Touraine Vallée de l’Indre
2) Le « PREPA » 2022-2025 de son doux nom.

---

Source :
Noëmie Lemaire, Marie-Amélie Marcoux, Kim Quentin-Lu, ECOGEOS. Solutions alternatives au brûlage pour valoriser les végétaux, Panorama technico-économique et outils d’aide à la sélection pour les collectivités. 2023. Rapport. 61 pages. https://shorturl.at/lpsK9
NR37, 2024. Indre-et-Loire : l’agglomération tourangelle a un plan pour réduire la pollution de l’air. https://shorturl.at/ouRV9
Plan de protection de l’atmosphère de l’agglomération tourangelle horizon 2030. Version approuvée.
Plan national de réduction des émissions de polluants atmosphériques 2022-2025.


« Zéro Déchet Touraine propose un nouveau service de broyage de branches - Tours et agglo : Tri des biodéchets obligatoire, quelles solutions ? »