Menu
Zéro Déchet Touraine

12/07/2019 - La Nouvelle République: "Amboise : les courses en vrac débarquent en mode local"

Revue de presse – samedi 13 juillet 2019

L’épicerie souhaite également être un lieu de vie et propose un coin restauration et salon de thé, et des ateliers à la rentrée (© Photo NR).

Une épicerie sans emballage vient d’ouvrir en centre-ville. Ce mode de consommation alternatif est vanté par un solide réseau local, associatif et agricole.

Retrouvez l'intégralité de cet article sur le site de la Nouvelle République.

Faire ses courses en vrac, en achetant des produits sans emballage, est un moyen radical de réduire les déchets à la source. La tendance s’amplifie et, désormais, les épiceries entièrement dédiées au vrac ne s’implantent plus seulement au centre des agglomérations densément peuplées : un commerce nommé O P’tit Vrac vient justement d’ouvrir rue Nationale, à Amboise.
« Il y a une forte demande, ici. Or, jusqu’à présent, il fallait aller à Tours mais rouler 50 km aller-retour. Ce n’est pas logique, quand on souhaite adopter une démarche économe », expliquent les deux gérantes, Cindy Bitté et Noémie Loiseau.
Débouché ultra-local pour producteurs locaux En ouvrant ce commerce, elles entament toutes les deux une nouvelle vie professionnelle, ravies de pouvoir aligner leur travail sur leurs convictions. Leur boutique de 45 m² propose des denrées alimentaires, en grande partie d’origine locale, vendues sans emballage, et des produits d’hygiène en vrac. De quoi contenter ceux qui tentent de bouter le plastique jetable hors de leur salle de bain ! « Les clients peuvent venir avec un bidon et le remplir de gel douche ou de shampoing. »
L’épicerie O P’tit vrac ambitionne surtout d’offrir de nouveaux débouchés aux producteurs locaux, installés parfois – vraiment – tout près.
Par exemple, les légumes vendus ici poussent à Limeray, au potager de la Vieille-Poste, exploitation biologique depuis 1972 : « Je fais de la vente directe, le mardi. J’essaie de m’adresser le plus possible en local », indique Freddy Cordier, le maraîcher.
La demande des consommateurs est forte, note-t-il, mais, jusqu’à présent, les circuits de distribution traditionnels de la ville-centre ne faisaient pas beaucoup appel aux maraîchers locaux : « Je parcours tout de même 800 ou 900 km par semaine », relève Freddy Cordier qui accueille très favorablement l’ouverture de ce nouveau débouché ultra-local.
Idem pour Vincent Raffault, agriculteur à Crouzilles, qui fournit ce nouveau commerce vrac amboisien avec ses légumineuses et ses huiles : « 99 % de ma production est écoulée dans un rayon de 100 km. »
L’épicerie vrac amboisienne rejoint son réseau, aux côtés des boutiques du centre de Tours, notamment Sur la branche.
O P’tit Vrac, 123, rue Nationale à Amboise. Ouvert du mardi au samedi, de 10 h à 19 h, et le dimanche de 10 h à 13 heures.

repères

L’avis de l’association Zéro Déchet Touraine

O P’tit Vrac propose les ingrédients servant à fabriquer des produits d’entretien sur l’air du « faites-le vous-même ». L’antenne Zéro Déchet Touraine Amboise, constituée il y a un an, a largement contribué à vanter ces pratiques de sobriété : « Le but, c’est de réduire ses déchets, sans trop se mettre la pression. Chaque geste a son importance », estime Mathilde, de l’antenne amboisienne Zéro Déchet Touraine.


« Storengy adopte le Compostou - L'oublié du recyclage : le liège »