Menu
Zéro Déchet Touraine

Devenez "Accompagnateur bénévole en prévention des déchets"

Vie de l'asso – lundi 8 avril 2019

A compter du 27 avril 2019, Zéro Déchet Touraine proposera à ses bénévoles et aux autres personnes intéressées un cycle de formations gratuites afin qu’ils puissent monter en compétence sur des aspects qui sont au coeur des activités de l’association.

Après deux années d’expérimentation, nous souhaitons que les membres les plus actifs de notre association transmettent leurs connaissances et leur expérience auprès des autres bénévoles réguliers de l’association.


L’objectif de ce partage de savoirs spécifiques est d’élargir le nombre d’accompagnateurs bénévoles formés à différents aspects de la démarche zéro déchet. Nous envisageons d’organiser 8 sessions de formations spécifiques mensuelles d’avril à juillet 2019 et de septembre à décembre 2019 : 

  • tenue d'ateliers DIY,
  • plaidoyer et représentation auprès des élus,
  • organisation de nettoyages citoyens,
  • interventions pédagogiques,
  • accompagnement au compostage partagé,
  • fabrication de composteurs,
  • réalisation d'audits en entreprise,
  • accompagnement d'événements sportifs et culturels.

Chaque session durera 1 journée dont 7 heures de face à face pédagogique, sur un créneau 9h-17h, généralement les samedis. Elle s’articulera autour de modules théoriques et de modules pratiques (mises en situation, rencontres, jeux de rôle, observations scientifiques, ateliers pratiques…) de 2h ou 3h chacun.

Zéro Déchet Touraine pourra alors intervenir sur l’ensemble du département et auprès d’un nombre accru d’acteurs du territoire. L’association pourra ainsi jouer pleinement son rôle de moteur de la transition écologique en Indre-et-Loire.

Inscription en ligne et programme détaillé à l'adresse: https://frama.link/formations-ZDT-2019
 

Documents attachés à ce billet :


« « Le Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) est une chance historique pour la Touraine » - 06/04/2019 - La Nouvelle République: Aux Hautes-Saules, on Compos’tou ! »