Menu
Zéro Déchet Touraine

17/05/2019 - La Nouvelle République: "Cop régionale : plus de 200 Tourangeaux prêts à agir pour le climat"

Revue de presse – samedi 18 mai 2019

Comme dans les autres départements, les citoyens ont répondu présents à l’appel de la Région (© Photo NR)..

Plus de 200 personnes ont participé au lancement de la Cop régionale en Indre-et-Loire. Un élan collectif que la Région compte bien transformer en actions concrètes pour le climat.

Retrouvez l'intégralité de cet article sur le site de La Nouvelle République.

Ils étaient plus de 200 personnes, jeudi soir, à avoir répondu à l’appel de la Région pour le lancement de la première Cop « Urgence climatique et sociale » du Centre-Val de Loire dans le département.
Parmi eux, des élus, des représentants d’association, des établissements scolaires, des entrepreneurs et de simples citoyens venus voir, écouter, se laisser convaincre par l’élan collectif que veut lancer la Région.
Avec leurs partenaires de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et du WWF (Fonds mondial pour la nature), les élus régionaux promettent « de l’action, du résultat » quand, à une autre échelle, les Cop et les accords internationaux fixent « de grandes orientations [qui] ne font pas forcément les décisions », pointe le président de Région, François Bonneau.
Concrètement, les organisateurs de la Cop veulent encourager chacun – individus, collectif, collectivité, entreprise – « à faire mouvement ». Via un portail Internet dédié, chacun est invité à formuler « ses envies, ses engagements. Je peux monter un atelier dans mon territoire, devenir ambassadeur de la Cop, organiser un événement thématique, m’engager à titre individuel ou au sein d’une coalition d’acteurs sur un projet sélectionné par le comité scientifique », liste Charles Fournier, vice-président délégué à la transition écologique, comme une litanie des possibles.


Un catalyseur d’énergies locales

« On entend beaucoup de paroles de principe, on va voir s’il y a du fond », opinent prudemment Caroline et Romain, un couple venu de Chinon. Eux qui agissent déjà beaucoup pour la préservation de l’environnement dans leur vie quotidienne sont venus prendre le pouls de l’événement et « voir s’il y a des choses à faire collectivement ».
La perspective de regrouper les énergies est aussi ce qui a motivé Cécilia, élue à Montlouis-sur-Loire, et membre d’une association de jardins partagés : « Les gens font plein de choses dans leur coin. C’est dommage ne pas utiliser le pouvoir du groupe », souligne-t-elle, espérant que la Cop aura un effet catalyseur.
« Par exemple, le retour de la consigne, c’est quelque chose qui intéresse beaucoup de monde à titre individuel mais il faut une structure pour porter ça », illustre Julien, enseignant. « La volonté de la Région d’aller de l’avant en travaillant avec les acteurs de terrain est très positif mais il faudra être concret », considère, avec un enthousiasme contenu, Sébastien Moreau, président de Zéro Déchet Touraine.
Selon les promesses du calendrier, un accord sera finalisé en décembre.

Mariella ESVANT

Journaliste, rédaction de Tours


« 04/04/2019 - La Nouvelle République: "Une association Zéro Déchet à Genillé" - 16/05/2019 - La Nouvelle République: "En Touraine, les festivals se mettent au vert" »