Menu
Zéro Déchet Touraine

20/07/2017 - Fabriquer sa lessive, c'est simple comme bonjour

Revue de presse – jeudi 20 juillet 2017

Camille revient sur les ateliers DIY proposés par l'Association

Pourquoi ne pas profiter des vacances pour essayer de produire vos propres produits ménagers ? Zéro déchet Touraine vous explique comment.

La principale difficulté est de ne plus avoir peur de se lancer, affirme Camille Ratia. Avec d'autres bénévoles de l'association Zéro déchet Touraine, née en janvier, elle organise des ateliers Do it yourself (DIY) lors d'événements. L'objectif est de montrer que l'on peut facilement créer soi-même son déodorant, son dentifrice, sa lessive…

« Le plus facile à fabriquer et ce qui demande le moins d'ustensiles, ce sont les produits ménagers, note la bénévole. On va trouver tout ce dont on a besoin dans sa cuisine : une balance, une casserole, une cuillère et des bols. » 
Elle donne l'exemple de la recette pour réaliser sa lessive : « Il faut faire chauffer un litre d'eau, y ajouter vingt grammes de savon de Marseille et vingt grammes de savon noir (ce n'est pas obligatoire mais ça rend la lessive plus onctueuse) et une cuillère à soupe de cristaux de soude. On touille puis on laisse refroidir et, éventuellement, on ajoute quelques gouttes d'huile essentielle de son choix pour l'odeur. » Le produit s'utilise ensuite comme une lessive industrielle, en versant un bouchon dans la machine à laver.
En plus d'être simple, fabriquer ses propres produits ménagers est un gain de temps selon Camille Ratia. « Faire sa lessive prend cinq minutes, le temps de faire chauffer l'eau. Ce qui prend le plus de temps, c'est de sortir les ustensiles puis de les laver et les ranger. Comme pour la cuisine. »

Même pas besoin de créer quelque chose

Et parfois, il n'y a même pas besoin de créer quelque chose pour remplacer les produits chimiques. « J'ai remplacé le liquide vaisselle par un savon de Marseille. Il n'y a même pas besoin de flacon donc ça ne fait aucun déchet. » Avec une huile végétale, la jeune femme a « remplacé en un coup ma crème hydratante de jour, celle de nuit, mon anticernes et mon démaquillant ». 
Elle souligne que la méthode du DIY est « très économique car un même ingrédient va servir pour plein de choses. Par exemple, le bicarbonate de soude sert pour le dentifrice, le déodorant, la lessive et pour nettoyer les toilettes ». 
Zéro déchet Touraine propose plusieurs recettes sur son site internet. « Toutes ont été testées », précise Camille Ratia. Les ateliers n'ont pour le moment lieu qu'à la demande d'organismes et associations mais « nous allons essayer de les développer ». Un rendez-vous régulier est envisagé.

Zéro déchet Touraine : www.zerodechettouraine.org ; courriel : contact@zerodechettouraine.org

Source : Article de La Nouvelle République 


« 25/06/2017 - Libération "Le composteur, ça eut pué ..."